Gabon: Nkea affirme que les membres du gouvernement ont tous déclaré leurs biens

Invité de la l’émission « Face à vous », sur les antennes de Gabon 24, le ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la lutte contre la corruption Francis Nkea Ndzigue a déclaré que tous ses collègues membres du gouvernement s’étaient acquittés de l’obligation de déclaration de leur patrimoine. Une information importante qui devrait tout de même faire l’objet d’une confirmation auprès de la Commission nationale de la lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI). 

« Tous les membres du gouvernement ont déclaré leurs biens », c’est la déclaration tranchée et pleine de certitude de Francis Nkea Ndzigue,  ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la lutte contre la corruption sur le plateau de l’émission « Face à vous » de Gabon 24 sur lequel tous les membres du gouvernement doivent rendre compte de l’action gouvernementale. 

Pendant cette émission présentée par Marielle Biyogou et Aimé-Mannix Mondjot, Francis Nkea Ndzigue a d’abord rappelé que cette obligation de déclaration du patrimoine émanait d’une volonté de l’exécutif avec obligation dès la nomination d’une nouvelle équipe gouvernementale de mettre en branle son ministère aux fins de rendre effective cette déclaration. « Lorsqu’un nouveau gouvernement se met en place, le premier ministre nous donne la parole. Nous, Ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la lutte contre la corruption, on rappelle à tous les membres du gouvernement qu’ils ont l’obligation de déclarer leurs biens », a-t-il d’abord. 

Ce dernier de préciser que son administration a  également pour missions de « rappeler les dispositions légales ainsi que les sanctions qui sont attachées à cette obligation. C’est ce que nous avons fait après le 16 juillet en conseil interministériel », a-t-il indiqué pendant l’émission. 

Il est tout de même important de noter afin que nul n’ignore que la déclaration de son patrimoine par les membres de l’équipe gouvernementale est une obligation légale née de la volonté de l’exécutif à travers la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), de lutter durablement et efficacement contre le détourner des deniers et de freiner l’avènement de la génération des « voleurs de la République ». 

Cette déclaration émane de l’article 5 nouveau de la loi n°002/2003 du 17 mai 2003 lequel dispose que « tout dépositaire de l’Etat est astreint à l’obligation d’établir une déclaration de ses biens avant son entrée en fonction, tous les trois ans  pendant la durée de celle-ci et au moment de la cessation de ladite fonction ». 
En attendant la confirmation de la Commission nationale de la lutte contre l’enrichissement illicite, par cette sortie, Francis Nkea Ndzigue veut lever le voile et ce définitivement, du procès en opacité et manque de transparence intenté par l’opinion aux membres du gouvernement sur la nature exacte de leur patrimoine. En espérant que « récréation soit définitivement terminée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*