Gabon: l’accès à la citoyenneté au cœur des travaux entre Koho et l’Unicef

Libreville, 27 juillet 2021(Dépêches241). Pour tenir à jour le cahier de charge de la mise en oeuvre de leurs projets communs, le ministère des Affaires sociales et de Droit de la femme et l’Unicef à travers son représentant Noël Marie Zagre et la ministre de tutelle Prisca Nlend Koho ont animé une séance de travail au coeur de laquelle l’acces à la citoyenneté était la problématique centrale. 

Ce  27 juillet 2021, Noël Marie Zagre Représentant du Fond des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef ) et Prisca Nlend Koho ministre en charge des Affaires Sociales et des Droits de la Femme se sont retrouvés dans les locaux dudit ministère pour avancer des les problématiques qu’ils partagent. 

C’est la problématique de « l’accès à la citoyenneté » qui a surtout été largement évoquée notamment dans la matérialisation des deux principaux volets que composent cette mission. Il s’agit entre autres de « l’établissement d’actes de naissance aux enfants et aux parents qui en sont dépourvus soit à terme 23 000 actes à établir puis systématiquement de leur enrôlement à la Caisse Nationale Assurance Maladie et de Garantie Sociales (CNAMGS) », a-t-on pu lire sur la page Facebook du ministère. 

L’objectif  et la volonté des institutions dans ce projet est de tout mettre en œuvre pour que les bénéficiaires accèdent rapidement aux différents dispositifs et mécanismes de protection sociale surtout que ce projet vise également  à mettre en place un système de renforcement à la scolarisation et à la santé. 

A noter que dans ce projet, ce sont pas moins de « 7930 jugements supplétifs qui vont être ventilés dans les mairies de Libreville, Akanda, Owendo Ntoum et Kango pour leur transcription en acte de naissance. Le Ministère des Affaires sociales et l’Unicef sont convenus d’accélérer la cadence  dans les prochaines semaines », a-t-on pu lire.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*