Justice : L’activiste politique Ballack Obame, libre dans un mois

Libreville, 28 juillet 2021 (Dépêches241)En détention préventive depuis le 07 février 2019, cet activiste politique a été condamné ce mercredi 28 juillet 2021 à deux ans de prison ferme. Une peine qui correspond au temps déjà passé à « Sans famille ». 

Placé sous mandat de dépôt le 7 février 2019 pour des faits de « propagation d’informations écrites par images et vidéos en vue de troubler l’ordre public et d’inciter à la révolte contre les autorités de l’Etat et de porter atteinte à la République », des accusation en lien selon la justice, lien avec la tentative de coup d’état de janvier 2019 menée par le lieutenant Kelly Ondo  Obiang et ses hommes, l’ancien étudiant de l’Université Omar Bongo (UBO) et membre actif du parti de l’Opposition, Union Nationale (UN), a été condamné à 2 ans de prison pour les faits susmentionnés. Le verdict qui est une sorte de soulagement pour lui et sa famille, a été rendu ce mercredi 28 juillet 2021 par le tribunal correctionnel de Libreville. 

En effet Ballack Obame pourra recouvrer la liberté en septembre prochain, car la peine prononcée à son encontre est équivalente à la période passée derrière les barreaux depuis 2019. 

En sus de cette peine de prison qui viendra mettra à deux années de détention, de privation et de torture psychologique, Ballack Obame considéré par plusieurs observateurs comme un prison politique est appelé déboursé une somme de 5 millions d’amandes et 10 millions de dommages et intérêts à verser à l’Etat gabonais. 

Sans emploi, on se demande où cet activiste politique trouvera un 15 million pour répondre aux exigences du tribunal. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*