Ministère des Eaux et Forêts: la tension monte d’un cran

En grève depuis plusieurs semaines, les agents du ministères des Eaux et Forêts regroupés au sein du Syndicat national des personnels des Eaux et Forêts (Synep), ont décidé de séquestrer ce mardi 27 juillet 2021 Ludovic Nkok Banak, le directeur de cabinet du ministre, accusé d’avoir confisqué les bons de caisses des agents contestataires.  

Climat électrique au Ministère des Eaux et Forêts. En effet, pour protester contre la suspension de leurs bons de caisse, les agents grévistes de cette administration publique, ont décidé de séquestrer dans son propre bureau, Ludovic Nkok Banak le directeur de cabinet du Ministre Lee White. Les grévistes lui reprochent d’avoir volontairement confisqué leurs bons de caisse afin de les priver de leurs émoluments de ce mois de juillet.    

Les agents du Ministère appartenant au Syndicat national des personnels des Eaux et Forêt (Synep) dénoncent d’ailleurs cette mise sous bon de caisse jugée arbitraire, qui aurait été orchestrée elle aussi, par Ludovic Nkok Banak. «Nous condamnons avec la dernière énergie la mise sous bons de caisse illégale des salaires des agents en grève, au moyen d’une procédure viciée conduite par le directeur de cabinet après avis du conseiller juridique dont l’expertise académique contraste avec l’interprétation stalinienne et sélective d’ailleurs des dispositions du statut général de la fonction publique en ses articles 71 et 78.», avait déclaré Maurice Mvé Akue, secrétaire général du Synapef, à l’occasion d’une récente conférence de presse. 

Depuis février dernier, le Ministère des Eaux et Forêt fait face à une fronde de certains agents qui réclament le retour de la prime sectorielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*