Gabon: la jeunesse résolument engagée dans l’entreprenariat

Agence nationale de la promotion de l’investissement mis en place par le gouvernement ©DR

Libreville, 04 août 2021 (Dépêches 241). L’Agence nationale de la promotion de l’investissement (ANPI) a rendu publique les données statistiques du Guichet numérique d’investissement (GNI). Ce tableau a révélé que pour un total de 6 951 entreprises créées entre juin 2020 et  mai 2021, 4 477 entreprises appartiennent à la jeunesse.

Ces données révélatrices, justifient très certainement la volonté de nombreux jeunes de devenir des chefs d’entreprises pour éviter d’être clochardisés, dans un contexte où la Fonction publique, principal pourvoyeur d’emplois dans le pays, a cessé de recruter en raison d’une conjoncture économique peu favorable. 

Sur un total de 6951 entreprises créées, ce sont 4 477 entreprises pour la période de juin 2020 à mai 2021 qui ont été fondées par des jeunes visiblement déterminés,  soit un taux de 64,40 %. De quoi  féliciter cette jeunesse qui jadis était taxée d’oisive  et accro à l’alcool par des «kassik» qui aujourd’hui, ont montré leurs limites dans la gestion de la chose publique.

Il serait donc souhaitable que les pouvoirs publics à travers l’administration fiscale soient  souples envers ces nouvelles entreprises notamment, en matière de paiement de l’impôt, car pour certains jeunes entrepreneurs et bon nombres d’observateurs. « Les engagements fiscaux constituent une pression pour ces entreprises naissantes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*