Présidentielle 2023: Francis Nkea lance déjà les hostilités à Bolossoville

Le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance a déjà lancé sa campagne dans sa circonscription électorale ©DR

De retour dans son fief politique les 23 et 24 juillet dernier, Francis Nkea Ndzigue, ministre de la Promotion de la bonne gouvernance du reste Membre du comité permanent du bureau politique du parti démocratique gabonais (MCPBP-PDG) a entretenu les populations de Bolossoville dans le Haut-Ntem avec un message portée vers une assonance axée sur un seul objectif, l’élection présidentielle 2023 qui se joue maintenant. 

« Bolossoville, 2023, c’est aujourd’hui ». C’est le message imprimé sur les tee-shirts qu’arboraient plusieurs sympathisants du parti démocratique gabonais (PDG) aux séances fédérales d’études politique animées par le membre du comité permanent du bureau du parti au pouvoir Francis Nkea Ndzigue. 

Dans le  Haut Ntem et en communion avec les chefs de regroupement et des villages du district de Bolossoville, le député du deuxième siège du département du Haut-Ntem a tenu à faire prendre conscience à ceux là qui attendent 2023 pour larguer les amarres, qu’ils gagneraient à s’activer maintenant car la prochaine élection présidentielle est déjà d’actualité. 

Cap sur la présidentielle de 2023 c’est le message envoyé par Francis Nkea aux habitants de son fief politique ©DR

Une élection présidentielle pendant laquelle les populations de Bolossoville devraient soutenir la politique de celui grâce à qui il est actuellement l’un des leaders politique du septentrion. Fonction qui lui a permis entre autres de faire construire le premier CES de sa localité du temps de sa fonction de ministre de l’Education Nationale en 2019. Une action rendue possible par la volonté politique du président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. 

Le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption et de l’Évaluation des politiques publiques Francis Nkea Ndzigue a donc souligné l’importance  pour lui de revenir à Bolossoville pour prendre langue avec ses populations  afin de leur faire comprendre cette approche et accessoirement celle du gouvernement dont il fait parti. 

Pour finir, le député du deuxième siège du département du Haut-Ntem a offert des accessoires, aux chefs de regroupement et des villages du district de Bolossoville, à savoir, des habits de commandement, les masques, des gels hydroalcoolique, des drapeaux, etc. Ces derniers, reconnaissant, ont  promis de soutenir Francis Nkea Ndzigue dans ses actions et avec elle,  la vision politique du disntingué camarade Ali Bongo Ondimba. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*