Covid-19 : la vaccination tardive de Lambert-Noël Matha

Lambert Noël Matha recevant sa dose de vaccin plusieurs semaines après le lancement de la campagne vaccinale ©DR

Libreville, 05 août 2021 (Dépêches 241). Personnalité très en vue et engagée dans la lutte contre la Covid-19 avec comme mission, veiller au respect des mesures prises par l’Etat dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19, le ministre d’Etat à l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, a finalement décidé de se faire vacciner hier, mercredi, six  mois après le lancement de la campagne vaccinale. 

Lambert-Noël Matha, ministre d’Etat à l’Intérieur s’est enfin décidé à se faire vacciner contre la Covid-19. Le membre du gouvernement qui fait partie des premières autorités très vues dès l’arrivée du virus au Gabon, a reçu sa première dose du vaccin chinois Sinopharm ce  mercredi 4 août 2021 dans un centre de vaccination de Libreville.

Alors que la campagne vaccinale a été lancée depuis le 23 mars dernier par le ministère de la Santé  « Matha du couvre-feu » comme l’ont surnommé les internautes, a montré l’exemple à sa manière, de quoi s’interroger si le membre du gouvernement croit réellement à l’efficacité et la nécessité de se prémunir contre la Covid-19. On aurait cru qu’il aurait été contraint de passer à l’action. 

Et pourtant, le chef de  l’ Etat,  Ali Bongo Ondimba, dont il ne tarit point de louanges, était le premier citoyen  à montrer  l’exemple le 13 mars dernier bien avant le début de la campagne de vaccination. 

La question que se posent plusieurs observateurs est celle de savoir, pourquoi M. Matha a-t-il accusé autant de retard pour emboîter le pas du président de la République et de certains de ses  collègues du gouvernement de Rose Christiane Ossouka Raponda ?

Au regard de ses sorties médiatiques et de ses communications quelque peu musclées et assommantes envers les populations, au moment où  la pandémie était vivace au Gabon, Lambert-Noël Matha devait  normalement être  le premier ministre à se faire vacciner. 

Malgré cet exemple tardif, on retiendra l’essentiel.  Matha a déjà reçu sa première dose.  Comme pour dire, selon l’adage « Il vaut mieux tard que jamais. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*