Gabon: Féfé Onanga rejoint le camp d’Ali Bongo

Féfé Onanga ne supportait plus l’immobilisme de l’opposition ©DR

Libreville, le 6 août 2021 (Dépêches 241). A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à Libreville dans la capitale administrative et politique du Gabon, Féfé Onanga, le président du Mouvement populaire des radicaux (MPR) a claqué la porte de l’opposition. Il a annoncé rejoindre avec armes et bagages la majorité au pouvoir. 

La Coalition pour la nouvelle République (CNR) conduite par Jean Ping, le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle de 2016, vient de perdre un de ses plus vaillants soldats. En effet, ce vendredi Féfé Onanga président du Mouvement Populaire des Radicaux (Mpr) a officiellement déclaré qu’il quittait l’opposition pour rejoindre la majorité au pouvoir conduite par Ali Bongo Ondimba. << Nous disons sans état d’âme que nous rejoignons la majorité >>, a affirmé sans ambages l’homme politique. 

Féfé Onanga qui a dénoncé par la même occasion l’immobilisme de l’opposition, a justifié sa prise de position par le besoin de s’inscrire dans l’action, pour répondre aux nombreuses attentes des populations. << Nous souhaitons être une force de proposition pour la majorité. Nous voulons aider le pays >>, a poursuivi le président du Mpr. 

Connu pour ses prises de positions virulentes, Féfé Onanga ancien militant du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS), avait soutenu Jean Ping le principal candidat de l’opposition lors de l’élection présidentielle 2016 qui s’était soldée par la victoire contestée d’Ali Bongo Ondimba. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*