Présidentielle 2023: Davain Akure ne ferme pas la porte à une candidature

Le Dr Séraphin Akure Davain député du parti Les Démocrates n’est pas contre l’idée de représenter son partie en 2023 ©DR

Libreville, 5 août 2021 (Dépêches 241). C’est une éventualité confirmée par le concerné himself. Le Dr Séraphin Akure Davain l’a signifié au cours d’une conférence de presse qu’il a animée le mardi 4 août dernier. Dans la perspective de l’élection présidentielle 2023, le président du groupe parlementaire du parti Les Démocrates (LD) pourrait bien briguer le fauteuil présidentiel si d’aventure son parti le décide. En tout cas, il y pense et il est éligible pour aspirer à la magistrature suprême.  

L’homme est connu pour son franc parler, ses prises de position incisives, ses diatribes virulentes et acérées. Et ce n’est pas la Première ministre actuelle, Rose Christiane Ossouka Raponda, victime d’une de ses tirades, qui peut le contester. Sa satire sur le projet de la Transgabonaise est toujours vive dans la mémoire collective des Gabonais. 

Une tel homme politique, une telle personnalité, n’aurait donc pas pu se défiler à la question posée par un journaliste, de savoir s’il pensait à la prochaine élection présidentielle qui se profile à l’horizon. « Je suis Gabonais, je suis éligible puisque je remplis toutes les conditions d’éligibilité à la présidence de la République donc à titre personnel, je peux être candidat », a répondu sans hésitation, le député  Séraphin Akure-Davain. 

Légaliste, le président du groupe parlementaire Les Démocrates (LD) a tout de même tenu à préciser qu’une telle décision ne lui appartient pas en raison du fait qu’il appartient à un parti politique légalement constitué et respectueux de ses textes. « J’appartiens à un parti qui a des statuts, qui a des lois et règlements, qui a codifié la participation à l’élection présidentielle », a-t-il tenu à nuancer. 

Pour le médecin chirurgien de formation, actuellement député du 2ème arrondissement de la commune de Lambaréné, c’est ce parti auquel il est attaché et pour lequel il est d’ailleurs le président du groupe parlementaire à l’Assemblée nationale qui, le moment venu, fera le choix de son représentant à l’élection présidentielle de 2023. « J’appartiens aussi à une famille politique, celle de l’opposition… donc je pense que le moment venu nous regarderons qui est la personne la mieux placée pour défendre l’opposition. Quelle est la personne qui a le plus de chance de gagner l’élection présidentielle », a-t-il sagement ajouté. 

Voilà qui est dit et bien dit. Dr Séraphin Akure Davain, président du groupe parlementaire du parti Les Démocrates (LD) et député de son état pense bien à la présidentielle. Une sortie qui, à quelques exceptions près, certes moins triviales, n’est pas sans rappeler, la célèbre phrase de Nicolas Sarkozy alors candidat à l’élection présidentielle française. A la question de savoir s’il pense à la présidentielle. Celui qui est à ce moment ministre de l’Intérieur et locataire de la Place Beauvau va rétorquer. « J’y pense, et pas seulement quand je me rase». Une phrase depuis, devenue culte. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*