Election à la Croix Rouge Gabonaise: Véronique Tsakoura élue présidente

Véronique Tsakoura élue  présidente de la Croix rouge Gabonaise dans un contexte assez particulier ©DR

Au terme d’un processus électoral controversé depuis plusieurs mois dont une saisine au Conseil d’Etat, par Habiba Issa épse Yanga en raison du rejet de sa candidature, le Croix Rouge Gabonaise (CRG) a finalement élu sa présidente. Il s’agit de Véronique Tsakura, présidente intérimaire de cet organisme élue ce samedi 7 aout et qui serait, à l’heure actuelle, dans les locaux de la Direction générale des Recherches (DRG) pour des raisons pour l’heure inconnues. 

Engagée depuis plusieurs mois dans un processus électoral qui aura connu plusieurs rebondissements, la Croix-Rouge Gabonaise s’est finalement trouvée une présidente en dépit de ces cliquetis conflictuels. Il s’agit, presque sans surprise, de Véronique Tsakura, présidente intérimaire de cette organisation humanitaire. 

C’est du moins l’information émanant d’une source ayant participé à l’élection. Joint au téléphone par la rédaction de Dépêches241, ce membre de l’organisation humanitaire a confirmé que « l’élection s’est bien déroulée comme convenu. Les délégués ont procédé de manière normale à l’élection et madame Tsakura  a été élue. Elle a obtenu 27 voix sur 36 votants dont 5 absents et 1 abstention », a-t-il indiqué. 

Tableau récapitulatif de l’élection à la présidence de la Croix-rouge gabonaise ©DR

Une élection qui s’est tenue alors que Véronique Tsakura aurait été conduite à la Direction générale des Recherches (DRG) pour audition. C’est donc pendant son absence que l’élection a eu lieu. Si les raisons de la présence de Véronique Tsakaru dans les locaux de la DGR n’ont pas encore filtré, il semblerait que des consignes aient été données pour garder sous silence cette affaire. « En ce qui concerne l’affaire de madame la présidente à la DGR, on nous a donné comme consigne de ne pas parler. Je n’aimerai donc pas être en porte à faux avec la consigne qui a été donnée », nous a informé une source autorisée au sein de la Croix-Rouge gabonaise. 

Une situation qui rend cette élection encore plus complexe en ce sens qu’il se peut qu’elle porte en elle certains non-dits. Sinon comment expliquer la présence de celle qui vient de remporter l’élection à la présidence de la croix rouge du Gabon à la DGR ? Sa présence à la direction de la recherche est-elle liée à son élection ?  Est-ce une procédure isolée de l’élection ? Nous en saurons plus dans quelques jours voire quelques heures. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*