Gabon: une infirmière fantôme terrorise Moabi

L’édile de Moabi, Joseph Dieudonné Mangala animant une réunion avec les chefs de quartiers sur cette affaire de fantôme ©DR

Les populations de Moabi dans la province de la Nyanga, située au sud du Gabon, vivent une véritable histoire digne d’un film d’horreur, depuis quelques semaines. Pour cause, une infirmière fantôme, en quête d’un bébé sème la terreur au centre médical de cette localité, rapportent nos confrères de GabonActu. 

Incroyable ! mais vrai. La province de la Nyanga, dans le sud du Gabon et dans d’autres localités d’ailleurs, est réputée pour ses frasques mystérieuses où les esprits occultes côtoient parfois les populations. Au centre médical de Moabi, une nouvelle histoire du genre défraie la chronique et les populations de la capitale départementale de la Douigny paniquent. En effet, une dame habillée en blouse blanche d’infirmière est apparue dans la chambre d’hôpital d’une patiente nommée Camélia, qui venait de donner naissance à l’hôpital de Moabi. 

Restée en observation pour quelques heures après son accouchement, Camélia s’est donc couchée, avec son bébé à la tombée de la nuit. Pourtant, elle avait pris la peine  de bien  fermer la porte de sa chambre, lorsque soudainement, elle se réveille de façon brusque tard dans la nuit et constate qu’une dame habillée en blouse blanche est debout devant elle et la porte de sa chambre grandement ouverte. La dame en blouse va se présenter à la nouvelle maman, comme étant une infirmière de la structure sanitaire tout en déclinant son identité, avant de tenter de se saisir du nouveau-né. Des explications qui n’ont pas convaincu la nouvelle maman qui, prise de peur, a tout de suite poussé un cri de détresse. 

Informé de cette histoire énigmatique, l’un des agents du personnel soignant de ce centre médical, a réagi en confirmant que la dame en blouse avait soudainement disparu de son lieu de travail. Traumatisée, la jeune Camélia a perdu connaissance, elle manifeste des troubles de mémoire et est actuellement admise chez un guérisseur pour recevoir des soins.

Une énième histoire mystérieuse, survenue dans cette localité, qui n’a pas manqué de faire réagir l’édile de Moabi, Joseph Dieudonné Mangala, qui a interpellé tous les auxiliaires de commandement de sa circonscription administrative, en attirant leur attention sur ce phénomène, qui ternit fortement l’image de cette ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*