Etat d’urgence: une prorogation de 45 jours dans l’indifférence totale de l’opinion

Le conseil des ministres annoncé une nouvelle prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire de 45 jours ©DR

Gabon Libreville, 12 août 2021 (Dépêches 241). Sans surprise, à l’issue du Conseil des ministres présidé ce mercredi 11 par le président de la République Ali Bongo Ondimba, le gouvernement a entériné la prorogation de 45 jours de l’état d’urgence.

L’information est passée inaperçue tant elle devient banale chez les Gabonais. Plus d’un après, autant dire que les populations n’y prêtent plus attention. C’est une annonce devenue creuse. Un non évènement pour les Gabonais. En effet, comme il fallait s’y attendre, à l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 11 août 2021, le gouvernement a prolongé une nouvelle fois, l’état d’urgence pris en application des dispositions de l’article 52 de la Constitution. Alors que la pandémie de la Covid-19 connait un véritable recul au Gabon si on s’en tient aux derniers chiffres du ministère de la Santé. 

Sur les 7998 tests réalisés à la date de publication de la dernière situation épistémologique en date du 6 août, le Gabon compte à ce jour, 49 cas positifs, 10 hospitalisations, pour un total de 1.005 057 tests réalisés depuis le début de la pandémie en mars 2020. Si la reconduite de l’état d’urgence est était déjà un fait qui passait très mal auprès de l’opinion, cette dernière s’interroge désormais sur la nécessité de sa prorogation . 

Devenu banale, certains internautes préfèrent en rire : « Nous sommes déjà habitués avec votre affaire-là. C’est parti jusqu’en 2023 » ironise un internaute sur sa page Facebook lorsqu’il a pris l’information. 

Les Gabonais dans leur plus grande majorité, semblent ne plus être concernés par la Covid-19. Dans leurs quartiers et villages, les populations n’accordent plus d’intérêt aux mesures barrières du gouvernement, pour la simple raison que la maladie ne représente plus un danger menaçant. Les chiffres du Copil en font foi. 

Malgré cette situation sanitaire encourageante et rassurante, le Conseil des ministres a jugé mieux de proroger les 45 jours d’état d’urgence. Le but, la protection des populations contre la Covid-19 surtout au moment où, on parle du variant Delta très dangereux selon les spécialistes. « (…) ce projet d’ordonnance portant prorogation des mesures de prévention, de la lutte et de la riposte contre la Civid19, est pris en application des dispositions de l’article 52 de la Constitution, celles de l’article 6 de l’Ordonnance numéro 00007/2020 du 11 mai 2020 fixant les mesures de prévention, de la lutte et riposte contre les catastrophes sanitaire », détaille le communiqué. 

One Commentaire

  1. Yossa Yossa

    Bonjour à tous.
    Dites à vos gens-là d’attendre la fin de la cérémonie de mon mariage civil à 19h-30, avant de ramener le couvre-feu à 18h. Sinon, il verrons ce que le chien avait vu à Nzeng Ayons. Adié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*