Front social: La Fecorefi menace de rentrer en grève

Sylvain Ombindha un des responsables de la Fecorefi ©DR

Libreville, 13 août 2021 ( Dépêches 241). Une décision qui pourrait être mise à exécution dès le 16 août en cas de non versement de l’Intéressement spécifique (IS) et de la Prime à la performance budgétaire (PPB), selon la fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi), qui a fait une sortie le 11 Août 2021 dernier. 

Après l’annonce faite la semaine écoulée, la Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi) a tenu son  assemblée générale le mercredi 11 août dernier à Libreville. Durant cette rencontre, les agents des administrations des Douanes, Impôts, Trésor et Hydrocarbures ont brandi la menace de la suspension de leurs activités dès le 16 août si leur requête ne trouve pas un échos favorable auprès du gouvernement. Il s’agit précisément, du versements de l’Intéressement spécifique (IS) et celui de la Prime à la performance budgétaire (PPB), établis par deux décrets signés par le président de la République en décembre 2020.

<< Nous disons que pas d’argent dans nos comptes, pas de travail certainement à partir du 16 août >> , a menacé le secrétaire de la Fédération des collecteurs des régies financières (Fecorefi) Sylvain Ombindha Talheywa III. 

Aussi a t-il poursuivi en disant. << L’assemblée générale qui s’est tenue ce jour est consécutive au point de presse du 28 juillet, au cours duquel nous avons claqué la porte des négociations avec le gouvernement. Entre la période du 28 juillet à ce jour, des négociations secrètes se sont passées. Le gouvernement a tenu à nous ramener sur la table des négociations. Mais il était de bon aloi de présenter aux collègues les avancées, propositions et préconisations entre le gouvernement et nous >> , a-t-il expliqué. L’occasion pour ce dernier de dénoncer l’attitude un peu manipulatrice, du gouvernement, qui a diffusé des informations manifestement erronées. 

<< Au moment de notre assemblée générale, nous avons reçu des informations selon lesquelles l’argent serait déjà positionné. Comme pour dire qu’il n’y a nul besoin de mettre à exécution de menace de cessation du travail. Mais les collecteurs des régies financières ne sont pas dupes. Si l’argent a réellement été positionné, cela entraînera automatiquement un changement d’attitude de notre côté. Mais avant de changer de position, nous attendons de constater que nos comptes ont effectivement été alimentés >> , a- t-il martelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*