Gabon : Le statut de séropositif conduit Antoine Ebane, au licenciement

une vue de la ville d’Oyem ©DR

Libreville, 13 août 2021 ( Dépêches 241). C’est via une lettre de défense, adressée au Ministre de l’Agriculture, Biendi Mangaga Moussavou, que le Réseau national pour la promotion de la santé sexuelle et reproductive des adolescents, et des jeunes en santé de développement et population (RENAPS/AJ), a tenu à dénoncer ce qu’il qualifie de licenciement abusif et de violation des droits humains, dont est victime Antoine Ebane. Cet employé de l’Ecole nationale des cadres ruraux d’Oyem, reconnu séropositif a été licencié en raison de son statut sérologique. 

<< Monsieur le Ministre, ce salarié a écopé d’un licenciement le 02 novembre 2019. Objet d’une rétention des droits et indemnités y relatifs en violation flagrante des procédures relatives au personnel contractuel de l’Etat >>, a dénoncé le RNAPS/AJ. 

Cette missive signée du coordonnateur général du RENAPS/AJ, Guy René Mombo Lembomba, révèle que la raison biaisée brandie par l’employeur, du malheureux Ebane serait l’absentéisme. Et ce patron, aurait  étonnement fait signer à la victime un autre contrat précaire. C’est pourquoi le RENAPS/AJ, implore le concours personnel du Ministre de tutelle, afin de trouver une solution heureuse à cette affaire qui fait le lit à la stigmatisation des personnes séropositives et à leur exclusion sociale. 

<< Votre prompte intervention est de rigueur afin de mettre un terme à l’agonie de votre employé extrêmement fragilisé, car désormais sans ressources. Au moment où le Président de la République indique clairement, au gouvernement de prêter une attention particulière à l’endroit de cette catégorie de compatriotes >>, a-t-il imploré.

Pour finir, le RENAPS/AJ promet de mener d’autres actions, au cas où cette lettre ne trouverait pas une audition favorable. Et  pourquoi pas étendre ces revendications sur le plan international, jusqu’à ce que leur requête trouve un écho favorable. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*