Gabon: une gendarmette de garde se donne la mort avec son arme de service

Une image de la gendarmette gisant dans un mare de sang ©DR

Libreville le 13 août 2021 (Dépêches 241).  Ce vendredi 13 août 2021 Jeanne Marc Mbila, une gendarmette a été retrouvée morte dans les locaux du trésor public d’Owendo (sud de Libreville) où elle était en poste. Pour l’heure, les causes officielles du décès n’ont pas encore été rendues publiques. 

Scène d’horreur ce vendredi dans les locaux du trésor public d’Owendo situé en face de la station Pétro Gabon. En effet, une gendarmette âgée de seulement 34 ans dénommée Jeanne Marc Mbila, a été retrouvée morte gisant dans une mare de sang, avec un fusil à pompe entre les jambes. 

Si les causes officielles du décès n’ont pas encore été révélées, plusieurs témoignages affirment qu’elle se serait donnée la mort, après avoir surpris son concubin en plein ébats sexuels avec une amante, dans le domicile qu’elle partageait avec celui-ci. 

Les agents de Police judiciaires qui se sont rendus sur les lieux du drame ont immédiatement ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de ce décès qui alimente les débats sur la toile gabonaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*