Gabon: un jeune gabonais coincé dans le sexe de son amante Béninoise à Akanda

Commune d’Akanda ©DR

Les faits que nous rapportent nos confrères de La République, média proche du palais, sont dignes des films nigériens et Yorouba de l’industrie de cinéma de Nollywood. Dans la commune d’Akanda, un jeune Gabonais aurait été victime d’un pénis-captivus pendant ses rapports sexuels avec une dame mariée d’origine béninoise. Selon certaines sources, c’est l’époux de la dame qui aurait usé d’un “gris-gris” pour attraper son épouse en cas d’infidélité.

Scène surréaliste dans la commune d’Akanda. Visiblement ce long week-end lié aux festivités de la fête nationale du 17 aout aura donné des idées à certaines personnes. C’est le cas de ce jeune compatriote qui entretiendrait une relation avec une femme marié madame P. 

Alors qu’il avaient décidé de se retrouver pour une partie de jambe en l’air afin d’assouvir mutuellement leur libido, le deux amants pendant l’acte certainement pour changer de position, vont se rendre compte que l’homme n’arrive plus à se retirer. « Selon les témoignages des deux intéressés qui ont alerté les voisins par leurs cris, ce serait l’époux de Dame Pokou qui aurait usé de ce procédé pour éviter d’être cocu », a-t-on pu lire chez nos confrères de La République. 

Découvert par l’époux et certains riverains, « le petit pompier CN et sa compagne d’infortune, ont dû être conduits dans une structure hospitalière pour y subir une intervention », rapporte nos confrères. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*