Afrobasket Women 2021: craignant une nouvelle humiliation Franck Nguema dit niet à la participation des Pantheresses

Franck Nguema a annoncé que la sélection nationale de basketball senior dame ne participerait pas au prochain Afrobasket ©D

Libreville, le 20 août 2021 (Dépêches241). Dans un courrier daté du 19 août 2021 adressé au président de la Fédération Gabonaise de basketball Willy conrad Asseko, Franck Nguema a annoncé que la sélection gabonaise féminine de basketball sénior ne participerait pas à la prochaine édition de l’Afrobasket Women prévu au Cameroun en septembre prochain. 

Les défaites humiliantes des sélections gabonaises de basketball U16 (masculine et féminine) lors du dernier Afrobasket de la catégorie qui se déroulait récemment au Caire en Egypte semblent encore hanter l’esprit de Franck Nguema. En effet, le ministre des Sports a par le biais d’un courrier, opposé une fin de non recevoir à Willy Conrad Asseko le président de la Fédération Gabonaise de Basketball (Fégabab), qui sollicitait un accompagnement de l’Etat, en vue de la participation de l’équipe nationale féminine sénior de basketball aux championnats d’Afrique qui se tiendront du 17 au 26 septembre 2021 à Yaoundé au Cameroun. 

Une décision qui selon Franck Nguema, se justifie par le fait que le contexte sanitaire actuel marqué par la pandémie de la Covid-19, n’a pas permis à l’équipe nationale féminine sénior de basketball de se préparer de manière efficiente, afin de pouvoir  “éviter au Gabon des nouvelles défaites déshonorantes” à l’image de celles reçues par les équipes U16 au Caire.  

Tenant compte de ce que les Panthères séniors dames version basketball manquent, elles également de compétitions et de compétitivité exigés par le niveau continental, et afin d’éviter que les mêmes causes produisent les mêmes effet, je vous instruis de saisir instamment la Fédération internationale de Basketball Afrique, pour lui signifier la non-participation de notre équipe nationale féminine à Afrobasket Women édition 2021“,  a écrit le ministre des Sports dans sa missive à l’endroit de Willy Conrad Asseko. 

Un message clair qui pourrait servir  d’avertissement aux autres responsables de fédérations qui seraient tentés d’inscrire des athlètes en l’absence d’une préparation conséquente. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*