Incident d’Okondja: Marcel Libama dénonce le comportement barbare de certains cadres du Haut-Ogooué

Marcel Libama condamne les agissements rétrogrades des cadres de la province du Haut-Ogooué ©DR

Libreville, le 24 août 2021 (dépêches241). Alexandre Barro Chambrier, le président du Rassemblement pour la Patrie et Modernité (RPM) qui depuis quelques jours a entamé une campagne de charme dans la province du Haut-Ogooué dans la perspective de la prochaine élection présidentielle, a rencontré la résistance de plusieurs jeunes qui ont boycotté son meeting dans la localité d’Okondja (Sebe-Brikolo). Des comportements antidémocratiques qui ont été dénoncés par Marcel Libama, un leader syndical bien connu à travers une vidéo publiée sur sa page facebook. 

« Ça nous fait mal de voir que Monsieur Chambrier un compatriote gabonais qui mène ses activités politiques dans la province du Haut-Ogooué puisse faire face à des comportements barbares » . Les mots de Marcel Libama sont forts, mais traduisent le désarroi de ce leader syndical qui a été outré devant les actes de certains jeunes, qui ont usé de multiples manoeuvres dilatoires, pour empêcher Alexandre Barro chambrier le président du RPM, de tenir un  meeting dans la localité d’Okondja, dans le cadre de sa tournée politique dans la province du Haut-Ogooué. 

LIRE AUSSI: Gabon: Ossibadjouo accusé d’avoir boycotté le séjour de Barro Chambrier à Okondja

Le syndicaliste, par ailleurs originaire de la province, a également désigné les véritables commanditaires de ces actions anti-démocratiques. « Ce sont certains cadres du Haut-Ogooué qui instrumentalisent les jeunes », a poursuivi Marcel Libama, avant d’inviter les auteurs de ces « actes barbares »   qui ternissent profondément l’image des altogovéens auprès des autres gabonais, à revenir à de meilleurs sentiments. « Je voudrais ici rappeler les uns et les autres au ressaisissement », a-t-il souligné. 

LIRE AUSSI: Incidents d’Okondja: le démenti d’Ossibadjouo sur le boycott du séjour de Chambrier

A titre de rappel, le dimanche 22 août 2021, une horde de jeunes avaient tenté d’empêcher un meeting de Alexandre Barro Chambrier en obstruant le chemin de l’opposant puis en organisant des échauffourées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*