Tchad: l’ancien président Hissène Habré tire sa révérence

l’ancien président tchadien Hissène Habré est décédé à Dakar au Sénégal où il purgeait sa peine de prison ©DR

Libreville, 25 août 2021 (Dépêches 241). Ce mardi 24 août 2021, l’ancien président tchadien Hissène Habré est décédé à Dakar au Sénégal, où il purgeait une peine de prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité. Il serait mort du Covid-19, et avait 79 ans. 

Une page de l’histoire du Tchad vient de se tourner. Hissène Habré, un ancien président de ce pays, est décédé à Dakar au Sénégal hier mardi. L’information a été confirmée par le ministre tchadien de la Communication Abderaman Koullamalah qui s’exprimait le même jour, sur les ondes de Radio France Internationale (RFI). « Monsieur Hissène Habré est décédé. C’est une bien triste nouvelle, pour sa famille et pour beaucoup de Tchadiens et nous compatissons à cette mort », a-t-il déclaré. 

Quelques jours auparavant, atteint d’une fièvre, Hissène Habré, qui était détenu depuis plusieurs mois au Sénégal dans une prison située au Cap Manuel, avait été conduit dans une clinique privée de première catégorie de la ville de Dakar. C’est au sein de celle-ci, qu’il a contracté le Covid-19, qui sera à l’origine de sa mort dans un hôpital public, où il a été transféré au plus fort de sa maladie.  

Hissène Habré qui a dirigé le Tchad d’une main de fer de 1982 à 1990,   purgeait une peine de prison à perpétuité, après avoir été reconnu coupable à Dakar par les chambres africaines extraordinaires, de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavages et enlèvements durant son passage à la tête du Tchad. 

D’après les premières informations recueillies, sa dépouille sera rapatriée mais aucun hommage officiel ne sera organisé par le gouvernement tchadien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*