Energie solaire: 17 milliards de FCFA pour mettre fin aux délestages de la Seeg à Mouila

Les autorités gabonaises et  la société turque Desiba Energy concluant l’accord d’investissement de 17,7 milliards de FCFA ©DR

Libreville, 26 août 2021 (Dépêches 241). Le gouvernement  gabonais a signé, le lundi 23 août dernier, un contrat cadre avec la société turque Desiba Energy. Cet accord d’investissement estimé à hauteur de 17,7 milliards de FCFA financera la construction d’une centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 20 MW dans la ville de Mouila victime des délestages comme le reste, des localités du Gabon.   

Dans l’optique de mettre fin aux délestages récurrents dans la ville de Mouila et (Sud du Gabon), et ses environs avec un prix d’achat du kilowatt à 95 FCFA, le gouvernement a signé un contrat avec avec la société turque Desiba Energy. Ce projet évalué à 27 millions d’euro soit 17,7 milliards de francs CFA initié il y a deux ans, est l’une des solutions pour mettre fin aux insuffisances de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

Selon notre confrère de Direct Gabon, une partie de l’énergie produite par cette centrale des panneaux solaires, sera rachetée par la SEEG. En effet, dans ce cadre, un contrat de rachat de 15 MW de cette énergie renouvelable a été signé en février 2021 entre la SEEG et la société turque.

Selon la ministre de l’Economie Nicole Jeanine Lydie Roboty-Mbou : «Le projet, piloté par le ministère de l’Energie et des Ressources hydrauliques, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT). Il favorise à la fois l’accès des populations à l’électricité et la création d’emplois », a-t-elle expliqué. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*