Eliminatoires Mondial Qatar 2022: les Panthères battues 2 à 1 en Libye

 Aubameyang et les siens tombent à Benghazi et entament très mal sa campagne pour Qatar 2022 DR ©

Libreville, le 1er septembre 2021 (Dépêches241). Ce mercredi soir, les Panthères du Gabon affrontaient les Chevaliers de la Méditerranée de Libye dans le cadre de la 1ere journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022. Les Gabonais, outsider du groupe, ont été défaits par les Libyens sur la marque de (2-1). 

Les hommes de Patrice Neveu sont tombés les armes à la main ce soir à Benghazi en concédant deux buts dans le jeu aérien en fin de chaque mi-temps à la 30 min puis à la 89e. 

En première période malgré plusieurs imprécisions techniques les Panthères du Gabon ouvriront la marque dès la 12e minute grâce à belle frappe de André Biyogho Poko parfaitement servi par Mario Lemina, après une percée sur le côté de Jim Allevinah très en vue en première période. 

Les hommes de Patrice Neveu qui vont par la suite prendre le contrôle du jeu seront surpris à la demi heure de jeu par les libyens qui vont égaliser à la suite d’un corner parti de la gauche vers la droite sur une grossière erreur de Johann Obiang qui va lâcher le poteau alors que l’action était en cours. Une reprise de la tête de Mario Lemina sur un corner de Kanga Guelor aurait pu donner l’avantage au Gabon à la 32e minute. Un but partout, c’est le score à la mi temps. 

Certainement galvanisés par le sélectionneur national durant la pause, les Panthères entament la 2e période pied au plancher. C’est dans cet élan que le remuant Jim Allevinah, lance dans la profondeur Aubameyang qui trouve la barre sur une frappe à la 47e minute. Il faudra attendre la fin du match et une tête du défenseur Libyen pour voir le score du match être scellé (2-1). 

Plus rien ne sera marqué. Pierre Aubameyang et ses coéquipiers débutent donc de la plus mauvaise des manières cette campagne éliminatoire. Dans 4 jours face aux pharaons d’Egypte, les Panthères auront l’obligation d’obtenir un résultat positif pour continuer à rêver du mondial 2022. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*