Koulamoutou: cocufié il se tue après avoir appris que ses enfants ne sont pas les siens

L’hôtel de ville de Koulamoutou DR ©

Augustin Mouyoupa habitant le village Youlou et fonctionnaire à la mairie de Koulamoutou n’a pas supporté les révélations de sa compagne sur sa prétendue stérilité et donc le sur le fait qu’il ne soit pas le géniteur des trois enfants dont il était jusque-là le père. C’est le Dimanche 29 août, aux aurores que son corps sera découvert pendu à un arbre dans sa concession, rapportent nos confrères de L’Union. 

Le « Drame de Youlou », c’est ainsi qu’on peut légitimement qualifier l’histoire de l’infortuné Augustin Mouyoupa qui s’est donné la mort après avoir appris que des années durant, il a été cocufié par sa compagne au point où, les trois (3) enfants qu’il pensait être les siens seraient ceux d’un autre. 

Les faits que nous relate le quotidien L’Union dans sa parution du jeudi 2 septembre 2021 sont les suivants. Tout serait parti d’une altercation entre les deux tourtereaux présents à un retrait de deuil à Lebani, un village voisin. Certainement verte de colère, sa compagne aurait fait savoir à Augustin Mouyouba qu’il est stérile et que par conséquent, il n’est pas le père des 3 enfants qu’il considère comme les siens. 

Des révélations qui vont plonger Augustin Mouyouba dans une tristesse et un spleen innommables. L’humiliation est telle qu’elle fera émerger dans son esprit les idées les plus sordides dont celle se de donner la mort. L’Union rapporte que le petit matin aux aurores, il est passé à l’acte en se suicidant par pendaison à l’arrière de sa maison. C’est sa concubine infidèle qui a fait la macabre découverte avant d’alerter les autorités. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*