Gabon: Encore une attaque pirate aux larges de Libreville

Déjà attaquées 5 fois en deux ans, les eaux gabonaises paraissent de plus en plus poreuses DR ©

Libreville, le 5 septembre 2021 (Dépêches241). La porosité des eaux gabonaises vient une énième fois d’être mise au centre des questions sécuritaires par une nouvelle attaque pirate au large de Libreville. Une information de nos confères de La République relayés le site d’information en ligne Gabon Media Time

C’est là un acte qui va mettre en devant de la scène la sempiternelle question de la perméabilité des eaux gabonaises devenues depuis plusieurs mois au gré des attaques, le lieu d’expérimentation des pirates amateurs. Lesquels conscients de l’absence de sécurité au large de Libreville s’y aventurent sans crainte de quoique ce soit.  

C’est paraît-il ce qu’il s’est passé hier dans la nuit du samedi 04 au dimanche 05 septembre 2021 aux environs de 01 heures 45 minutes au large de Libreville. Nos confrères de La République font état de ce que c’est un bateau en panne qui aurait aiguisé l’appétit des pirates. « l’équipage du bateau en panne serait essentiellement constitué de personnes d’origine indienne », a-t-on pu lire. 

Malheureusement les pirates en quête d’objets précieux et de sommes d’argent importantes, n’ont rien trouvé dans ce bateau. Ils ont ensuite disparu aux larges de nos côtes avant que l’armée gabonaise, comme un médecin après la mort, ne tente dit-on d’ intervenir. 

Cette attaque  qui a tout de même fait deux blessés, est la cinquième en l’espace de seulement deux ans . L’opinion a toujours à l’esprit une attaque similaire qui avait coûté la vie à un compatriote le commandant Aymard Mboumba Mbina. On pensait dès lors que ce drame avait poussé les autorités gabonaises à prendre des mesures pour éviter d’autres attaques. Manifestement non! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*