Gabon vs Egypte : Aubameyang demande le soutien du peuple

Pierre-Emerick Aubameyang demande le soutien total des Gabonais pour cette confrontation contre l’Egypte   DR ©

Libreville, le 5 septembre 2021 (Dépêches241). 24 heures avant la rencontre qui opposera ce dimanche 5 septembre les Panthères du Gabon aux Pharaons d’Égypte dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, Patrice Neveu et Pierre Emerick Aubameyang étaient devant les hommes de média, à l’occasion de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match. Le capitaine des Panthères a appelé au soutien du peuple ce soir pour les aider à venir à bout de Salah et de ses coéquipiers.  

En plus d’avoir sérieusement accentué les doutes sur les choix de Patrice Neveu, la défaite (2-1) des Panthères du Gabon face à la Libye à Benghazi lors de la 1ere journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, a donné une autre saveur au match de la sélection gabonaise face à l’Égypte qui se déroule ce dimanche au Stade Rénovation de Franceville à 20 heures. 3e de la poule avec 0 point au compteur, Pierre Emerick Aubameyang et ses hommes qui continuent à caresser le rêve de jouer le mondial, n’auront d’autre choix que d’obtenir un résultat positif. 

C’est donc conscient de l’enjeu de cette rencontre déjà capitale, que le capitaine des Panthères qui était présent en conférence de presse ce samedi à appeler les supporters des Panthères à manifester leur soutien à l’équipe nationale. « On sait très bien ce que l’Égypte représente dans le football. Encore plus que d’habitude, on a besoin du soutien du peuple, même si c’est derrière les écrans. Je souhaite tout simplement que tous les Gabonais soient derrière nous, et continuent à croire en cette belle équipe » a déclaré l’attaquant vedette des Gunners d’Arsenal. 

Un message clair de Pierre Emerick Aubameyang, qui reste convaincu que l’exploit face à l’Égypte est possible à Franceville à condition de ne pas reproduire les erreurs de la dernière rencontre face aux Chevaliers de la Méditerranée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*