Coup d’Etat en Guinée: Le colonel Mamady Doumbouya a été formé à l’Ecole d’Etat Major de Libreville

Lieutenant Colonel Mamady Doumbouya qui a renversé le président Alpha Conde est un produit de la formation gabonaise DR ©

La Guinée Conakry s’est découvert un nouvel homme fort hier en la personne du Lieutenant Colonel Mamady Doumbouya. Cet officier supérieur de l’armée guinéenne de 41 ans, nommé commandant du Groupement des forces spéciales de l’armée guinéenne en 2018 et qui vient de renverser le président Alpha Condé, est un produit de l’Ecole D’Etat Major de Libreville où il y a séjourné dans la cadre de sa formation de stratégie militaire en 2016. 

C’est là une information qui devrait rehausser le crédit de la formation militaire gabonaise. Le nouvel homme fort de la Guinée Conakry le Lieutenant Colonel Mamady Doumbouya est un officier supérieur passé par l’École d’État Major de Libreville communément appelé en langage militaire EMS 1, l’EMS 2 correspondant à l’École de Guerre qui est le deuxième diplôme de la stratégie militaire. 

C’est du moins ce que nous confirme un officier supérieur des Forces armées gabonaises et formateur à l’École d’État major de Libreville joint au téléphone par le rédaction de Dépêches 241 qui en sus de confirmer cette information n’a pas manqué de mentionner que l’école d’État Major de Libreville est un passage presque obligatoire pour les différents officiers supérieurs du continent. « Mamady Doumbouya fait partie des derniers officiers formés à l’école d’État major de Libreville. Il est en promotion 2016 », nous a informé cet officier supérieur qui a requis l’anonymat. 

Ce dernier de nous donner ainsi quelques explications sur l’importance de ce diplôme d’officier d’État Major. « Le diplôme d’État major encore appelé EMS 1 est un  diplôme militaire de prestige. C’est le 1er diplôme d’enseignement supérieur  de l’école militaire. Pendant ce diplôme on forme les officiers sur les aspects conceptions stratégiques et stratégies opérationnelles. C’est le cerveau et la matrice de toute tactique militaire », a-t-il ajouté. 

Le colonel Mamady Doumbouya alors Capitaine en compagnie d’autres officiers à Libreville DR ©

EMS 2 qui est l’école de Guerre et donc le 2e diplôme d’enseignement supérieur  de l’école militaire a pour vocation de « préparer les officiers supérieurs à assumer des responsabilités d’état-major, de commandement et de direction au sein de leur armée d’appartenance. Il est question ici de politique militaire » a-t-il conclu.

Une information du reste confirmée par Radio France internationale (RFI), puisqu’elle mentionne que le Lieutenant Colonel Mamady Doumbouya, instructeur commando à la légion étrangère française a brillamment accompli la formation de spécialiste en protection opérationnelle à l’Académie de sécurité internationale (Israël), le cours de formation des commandants d’unité à l’Ecole d’application de l’infanterie (E.A.I. – Sénégal) et la formation d’officier d’état-major (EEML Libreville) et l’Ecole de guerre de Paris. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*