Gabon: L’UOB transformée en véritable champ agricole

une vue de l’entrée principale de l’UOB ©DR

Libreville le 7 septembre 2021 (Dépêches241). C’est dans une situation bien triste que se retrouve aujourd’hui l’Université Omar Bongo ( UOB). Jadis temple du savoir, elle est devenue une véritable mine d’or pour des agriculteurs ouest-africains qui en ont fait leur chasse gardée.

Les plateaux sportifs de L’UOB ne sont plus qu’un vague souvenir quand on voit aujourd’hui à quoi et à qui ils servent.

En effet, si la vétusté des bâtiments ne fait plus débat, voir l’espace de la plus ancienne université du pays transformée en champ agricole suscite la tristesse. Et ce, sous le nez et la barbe du rectorat.

Car plusieurs plaintes émanant des étudiants ou d’autres parties telle que la société civile n’ont jusqu’à preuve du contraire, pas eu les effets escomptés. 

«L’UOB est au courant de cette situation. On leur a demandé de partir mais toujours sans suite» explique Henriette Mombey épouse Massala, secrétaire générale de L’UOB, jointe au téléphone par le confrère Gabon Media Time.

Les contrevenants seraient des ressortissants burkinabés qui semblent balayer d’un revers de la main les injonctions de l’autorité et continuent impunément de cultiver leur champ qui semble leur avoir été offert. 

Le calme plat des autorités compétentes face à cet affront, fait longuement réfléchir plus d’un et provoque un vent d’indignation quand on sait que lors des différentes manifestations des étudiants, on peut assister à des descentes de gendarmerie, mais que face à cette situation qui perdure il n’en est rien. Le calme absolu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*