Gabon: un rapport du FMI pointe du doigt l’opacité du FGIS et de la CDC en matière de stratégie d’investissement

Fond Monétaire International  ©DR

Libreville, 8 septembre 2021 (Dépêches241). Selon un récent rapport du Fonds Monétaire International (FMI), dont les conclusions ont été relayées par notre confrère Direct Info Gabon, le Fonds Gabonais d’investissement Stratégique (FGIS) et la Caisse de Dépôt et de Consignation (CDC), brilleraient par une absence de transparence dans leurs stratégies d’investissements. 

Alors que dans le monde actuel, la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des affaires constituent des principes incontestables, certaines entités publiques Gabonaises s’obstinent à ramer contre le cours de l’histoire. En témoigne, un récent rapport du Fonds Monétaire International (FMI), qui a mis à l’index le Fonds d’Investissements Stratégique du Gabon (FGIS) et la Caisse de Dépôt et de Consignation (CDC), suspectés d’entretenir une certaine opacité autour de la gestion de leurs investissements. 

Ainsi, le rapport de l’institution internationale relayé par Direct Info Gabon aurait révélé en ce qui concerne le FGIS « des faiblesses relatives à la gouvernance, à l’organisation et la gestion des investissements. Pis, il a noté un manque de transparence et de stratégie financière du Fonds Souverain de la République Gabonaise », a-t-on pu lire. 

Concernant, la gestion de la Caisse de Dépôt et de Consignation, les experts du FMI ont remarqué « des lacunes importantes relatives à la gouvernance, au contrôle interne et à la gestion des investissements de la CDC », a rapporté Direct Info Gabon après lecture du rapport. 

Si des audits internes ont été lancés après la publication de ce rapport du Fonds Monétaire International, la gravité des accusations du Fonds devrait pousser les plus hautes autorités à se saisir de ce dossier, afin que les responsables des entités publiques concernées puissent s’expliquer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*