Affaire Kelly Ondo: Ballack Obame est libre

Ballack Obame ©DR

Libreville, 9 septembre 2021 (Dépêches241). Ce mercredi 8 septembre 2021 le jeune Gabonais, opposant et militant de l’Union nationale Ballack Obame, le seul civil qui était accusé dans l’affaire du coup d’Etat du 7 janvier 2019, a recouvré la liberté après avoir purgé sa peine, rapporte ce jeudi SOS Prisonniers, une association militant pour les droits des détenus. 

Après 2 ans et 7 mois derrière les barreaux, dont 6 en  isolement total, Ballack Obame un des quo-accusés de Kelly Ondo dans l’affaire du coup d’État du janvier 2019, a retrouvé la liberté ce mercredi.  « C’est finalement ce mercredi 8 septembre 2021 que le jeune Ballack Obame a recouvré la liberté, après avoir purgé sa peine »  peut-on lire dans le communiqué de SOS Prisonniers. 

Le jeune Gabonais, très connu dans le milieu syndical estudiantin, était accusé d’atteinte à la sûreté de l’État. Chef d’accusation qui sera finalement requalifié par la chambre d’appel en délit de propagation de trouble à l’ordre public et incitation à la révolte contre l’autorité de l’État. 

Depuis son incarcération, ses proches ainsi qu’une partie l’opposition qui clamait son innocence réclamaient sa libération, rappelant qu’il était un prisonnier politique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*