Présidentielle 2023: Jean Robert Menie donne les raisons de sa candidature

Jean Robert Menie au cours d’une précédente déclaration ©DR

Libreville, le 16 septembre 2021 (Dépêches241). Au cours d’une déclaration ce mercredi 15 septembre à Libreville, Jean Robert Menie a confirmé sa candidature à l’élection présidentielle prévue en 2023, avant de préciser ses motivations. Le président du syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (SYLTTEG) se présente comme un prêtre de la politique, chargé par Dieu de conduire le Gabon vers l’alternance. 

La course pour l’élection présidentielle 2023 est définitivement lancée au Gabon. En effet, après avoir annoncé sa candidature au cours d’une tournée médiatique, Jean Robert Menie a précisé les raisons qui l’ont poussé à briguer la magistrature suprême, à l’occasion d’une déclaration devant les médias ce mercredi à Libreville. 

Le choix du président du SYLTTEG de se lancer en politique, obéit à la volonté de répondre à «un appel pressant ». Celui de conduire le peuple gabonais vers l’alternance politique, lors du prochain scrutin présidentiel. Une mission périlleuse,  particulièrement difficile pour Jean Robert Menie, qui rappelle toutefois que rien est impossible pour qui croit en Dieu «Nous devons ramener le Gabon à Dieu, et le laisser lui seul aux commandes car, là où les milliards des uns n’ont pu rien faire, Dieu le peut. Là où les stratèges les plus fins n’ont pu rien faire, Dieu le peut. Là où la confrontation directe dans la rue n’a pu rien faire, Dieu le peut. Vous l’avez compris, confions le Gabon à Dieu. Nous pouvons maintenant aller à ce combat dans la quiétude».  

Celui qui se présente comme un prêtre de la politique, a souligné que sa «lutte »  visait également, la moralisation de la vie publique, la bonne gouvernance économique et financière, la promotion de la démocratie, le bien-être des gabonais et enfin la réalisation des infrastructures et des bonnes œuvres.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*