Gabon : le représentant résident du FMI au Gabon fait ses adieux à Ossouka Raponda

Rose Christiane Ossouka Raponda pendant son audience avec Marcos Poplawski Ribeiro, le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Gabon ©DR

Libreville,le 20 septembre 2021 (Dépêches241).  Le 16 septembre dernier le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda a reçu en audience Marcos Poplawski Ribeiro, le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Gabon. Arrivé au terme de sa mission et de son séjour à Libreville, ce dernier est donc venu faire ses adieux à la locataire de la Primature non sans lui faire un état de lieux de différents dossiers reliant son institution et le Gabon.  

Les discussions entre les deux personnalités ont essentiellement porté sur la collaboration de longue date entre le FMI et l’Etat gabonais qui s’emploie à développer l’économie gabonaise. C’est dans cette optique que Marcos Poplawski Ribeiro, le représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Gabon a mis en avant les réformes engagées par l’Etat gabonais, en termes de gestion des finances publiques, de transparence et de gouvernance. 

Tout en saluant ce travail abattu par le gouvernement Ossouka Raponda et même celui avant elle, Marcos Poplawski Ribeiro s’est surtout appesanti sur  planification et la gestion des projets en cours de réalisation (en dépit du contexte sanitaire actuel), tout en réaffirmant que : « la collaboration entre le Gabon et le Fonds Monétaire International est toujours autant au beau fixe », avant de rassurer le Premier ministre  sur, « l’engagement et la disponibilité » du FMI auprès du Gabon.

Pour sa part, le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda qui a salué le professionnalisme et les qualités humaines du représentant résident du Fonds Monétaire International (FMI) au Gabon est revenu sur les réalisations de ce dernier. « Durant sa présence dans notre pays, M. Marcos a supervisé la mise en œuvre de l’accord conclu entre le Gabon et le FMI en 2017 et contribué à la conclusion d’un nouvel accord en 2021. Les relations entre le Gabon et le FMI sont aujourd’hui très étroites et empreintes d’une grande confiance réciproque », a-t-elle indiqué.  

Rappelons que la mission du FMI a indiqué sa disponibilité à appuyer les autorités dans la mise en œuvre de leur programme. Cependant, la mission estime qu’il est crucial qu’elle mette également l’accent sur le maintien de la stabilité macroéconomique, en évitant les tensions inflationnistes préjudiciables aux populations vulnérables tout en maintenant la viabilité budgétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*