Mounana: HPO édifie ses électeurs sur la loi sur l’Égalité des Genres

 L’honorable député Hervé Patrick Opiangah a édifié ses électeurs sur l’une des lois du projet Gabon Egalité ©DR

C’est à l’occasion de son compte rendu parlementaire effectué dans son fief électoral à Mounana le samedi 18 septembre dernier, que l’honorable député Hervé Patrick Opiangah a tenu à expliquer à ses électeurs, les enjeux de la loi sur l’égalité des genres récemment adoptée par l’Assemblée Nationale. Une loi qui suscite inquiétude auprès de la gent masculine. Inquiétudes du reste levées par l’approche rassurante du député du 3e siège du département de la Lebombi Leyou. 

Face à sa base le week-end écoulé pour rendre compte de ses activités cette année au sein de l’hémicycle, l’honorable député Hervé Patrick Opiangah n’aurait pas pu faire un compte rendu parlementaire fidèle sans évoquer une des lois importantes adoptées par la représentation nationale pendant la période d’intersession parlementaire. Il s’agit bien évidemment de la loi sur l’égalité des genres. 

HPO comme on le surnomme a d’abord tenu à rappeler le contexte historique de la gestion des conflits dans les relations homme/femmes. « Traditionnellement quand nos parents avaient des soucis, on se référait naturellement  au Chef de Famille qui arbitrait et trouvait des solutions consensuelles à ces conflits » a-t-il d’abord rappelé. 

LIRE AUSSI: Compte rendu parlementaire: HPO devise avec ses électeurs à Mounana

Puis conscient de ce que ladite loi a suscité scepticisme et critique, Hervé Patrick Opiangah a opté pour une approche pragmatique en faisant usage des mots simples pour expliquer la pertinence de la loi. « Chers pères, chères mères, si vous avez  une soeur ou une femme, souhaiteriez vous qu’elle soit malmenée, dominée et maltraitée  ? ». Ainsi posée, l’assistance a répondu presque en cœur « Non ». A l’honorable de poursuivre en indiquant que cette loi n’a pour seule volonté que de protéger la femme tout en lui donnant un statut suscpetible de soutenir l’homme car son rôle dans le foyer est renforcé. 

Rassurant les hommes pour qui l’érection de cette loi avait fait émerger chez eux une certaine crainte quant aux pouvoirs attribués à la gent féminine, Hervé Patrick Opiangah a expliqué que pour « nous les hommes, cette loi ne change rien sur notre rôle dans nos foyers sachez-le.  L’homme ne perdra pas pour autant sa virilité. La société évolue et il faut nous adapter aux évolutions sociétales », a-t-il indiqué. 

Pour le député du 3e siège du département de la Lebombi Leyou, cette loi sur l’égalité des genres est salutaire car elle s’inscrit directement dans l’esprit du projet « Gabon Égalité » promu par le président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. « Tout ce qui peut contribuer à la protection de ces êtres vulnérables, ce sont les lois », a-t-il précisé, non sans conclure en précisant que « C’est ce que nous avez fait en votant ce projet de loi  qui comprend une composante législative car elle vise à rendre notre société plus juste et plus équitable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*