Covid-19: bientôt une opération de vaccination dans tous les ministères ordonnée par Ossouka Raponda

L’injonction de se faire vacciner de Rose Christiane Ossouka Raponda sera t-elle suivie et exécutée ? ©DR

Libreville, le 24 septembre (Dépêches241).  Dans une note de service signée de Rose Christiane Ossouka Raponda et datée du 21 septembre 2021, parvenue à la Rédaction de Dépêches241 ce jeudi soir, le Premier ministre donne injonction aux membres du Gouvernement d’organiser dans les plus brefs délais une opération de vaccination de tous les responsables d’administration y compris les agents de leurs différents ministères. 

Rose Christiane Ossouka Raponda enjoint ses ministres à organiser la vaccination des responsables et agents de leurs administrations. C’est en substance le message que l’on doit retenir de la note publiée par le cabinet de la locataire de la Primature. 

Naguère placée sous le sceau du volontariat , la vaccination pourrait bientôt devenir obligatoire notamment,  pour les responsables de l’administration gabonaise. C’est en tout cas l’une des informations que l’on peut tirer d’une note de service signée de la main de Rose Christiane Ossouka Raponda himself, datée du 21 septembre dernier, parvenue à la Rédaction de Dépêches241 ce jeudi soir. « Je demande au gouvernement de mettre en place et sans délai, une opération visant à amener l’ensemble des responsables de vos départements à se faire vacciner », peut-on lire dans la missive. 

Une note  qui précise par la suite, les personnalités concernées par cette opération de vaccination obligatoire . « Le bon exemple commençant par le haut, cette démarche concernera: le Ministre; le Secrétaire général et son adjoint; l’Inspecteur général des services et son adjoint; le Directeur de cabinet du Ministre; les Directeurs généraux et leurs adjoints; les Directeurs et les chefs de service”  précise la note. 

Alors que Gabon fait actuellement face à une troisième vague de la Covid-19, symbolisée par une augmentation du nombre de contaminations du fait de la présence du variant Delta, réputée virulent, la décision du Premier ministre obéit à la volonté de freiner la propagation de la maladie. « Aujourd’hui nous assistons au quotidien à une augmentation  de manière exponentielle de nouveaux cas de contamination au Covid-19.  Cette situation ne peut laisser indifférent le Gouvernement de la République qui, se doit de réagir » souligne la note. 

A Ossouka Raponda de préciser dans sa note qu’une fois la vaccination des responsables terminée, chaque membre du gouvernement devra procéder à la seconde phase de vaccination, pour les agents cette fois-ci. « Une fois les responsables vaccinés, il conviendra d’organiser la vaccination des simples agents », conclut la note. 

Reste maintenant à savoir si les responsables d’administrations concernés par cette opération, accepteront de se plier aux injonctions du Premier ministre, tandis que les doutes subsistent encore face à fiabilité des vaccins.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*