Covid-19: le Gabon reçoit comme annoncé 100 620 de vaccin Pfizer

Guy Patrick Obiang Ndong en compagnie de Christopher Tramon pendant la réception du vaccin Pfizer ©DR

Libreville, 23 septembre 2021 (Dépêches 241). Dans le cadre du mécanisme Covax, le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang, a réceptionné ce jeudi soir,  en présence de plusieurs hauts responsables du Copil, ainsi que des membres de l’OMS, 100 620 doses de vaccin Pfizer, don des Etats-Unis qui étaient représentés pour la circonstance, par Christopher Tramon, chargé d’affaires par intérim de l’ambassade des USA au Gabon. 

Comme annoncé lors du communiqué final du Conseil des ministres du 6 septembre dernier, le Gabon par le biais du ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang a réceptionné 100 620 doses de vaccin Pfizer. C’était hier jeudi, sur le tarmac de l’aéroport de Libreville, en présence des responsables du Copil, de ceux de l’OMS ainsi que de Christopher Tramon, chargé d’affaires par intérim de l’ambassade des États-Unis, le pays qui est à l’origine de ce don, qui rentre dans le cadre du mécanisme Covax. 

Heureux d’avoir reçu ces vaccins qui permettront d’accélérer la campagne de vaccination en cours dans le pays, Guy Patrick a adressé sa reconnaissance au gouvernement des États-Unis. « Je voudrais manifester toute la joie du gouvernement gabonais de pouvoir bénéficier de ce don de vaccins Pfizer, de la part des États Unis qui soutiennent le Gabon dans sa politique de vaccination contre la Covid-19 », a déclaré le ministre de la Santé à l’endroit de Christopher Tramon. 

Le chargé d’affaires par intérim de l’ambassade des Etats Unis, a pour sa part profité de cette occasion pour saluer l’action des plus hautes autorités dans lutte contre la Covid-19. « J’aimerais féliciter monsieur le Ministre et son équipe pour le travail qu’ils ont fait pour protéger le peuple du Gabon », a souligné Christopher Tramon. 

Pour sa part, le représentant de l’OMS a également tenu à saluer les efforts du gouvernement gabonais pour obtenir les doses de vaccin au bénéfice de sa population. « Nous remercions les États Unis et nous remercions également le gouvernement gabonais qui a fourni beaucoup d’efforts pour être membre de l’initiative Covax et qui a aussi mobilisé d’énormes ressources pour pouvoir acquérir d’autres vaccins », a-t-il déclaré. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*