Hervé Patrick Opiangah: « Le Covid-19 un tueur intrépide si tu le contractes, dans les heures qui suivent tu peux aller au cimetière »

L’honorable député Hervé Patrick Opiangah a délivré un message poignant de sensibilisation contre la Covid-19 ©DR

En déplacement à Mounana, dans le département de la Lebombi Leyou, l’honorable député Hervé Patrick Opiangah, qui entretenait ses électeurs dans le cadre de son compte rendu parlementaire, a de façon républicaine sensibilisé  les siens sur le caractère mortifère de la Covid-19. 

Le message délivré par l’honorable député Hervé Patrick Opiangah est certes contextuellement, un message dit devant les populations de Mounana mais en affirmant ces paroles, HPO s’adressait également à l’ensemble des Gabonais. Il s’est érigé en relai du gouvernement pour sensibiliser les populations contre ce virus mortel qui fait des ravages et ce encore plus alors que le Gabon affronte actuellement une 3e vague. 

LIRE AUSSI: Compte rendu parlementaire: HPO devise avec ses électeurs à Mounana

Et pour ce faire, le président de l’Union pour la Démocratie et l’intégration Sociale (UDIS)  n’y est pas allé par quatre chemins. L’homme a délivré un message simple, poignant et concis. Le salaire du non respect des gestes barrières, c’est la mort. « Le Covid-19 est un tueur né, un tueur intrépide qui n’a pas d’état d’âme . Si tu le contractes maintenant, dans les heures qui suivent tu peux aller au cimetière », a-t-il déclaré dans un ton grave. 

LIRE AUSSI: Mounana: HPO édifie ses électeurs sur la loi sur l’Égalité des Genres

Un rappel et une pique nécessaire tant les observations faites par l’honorable député depuis son retour à Mounana ne sont guère rassurantes . « On se comporte ici comme si cette maladie n’existait pas. Respecter les mesures barrières, réduit le risque de la contracter. Ma responsabilité est d’attirer votre attention sur ce fait », a-t-il insisté.  

Pour que l’assistance prenne conscience de son message et comprenne son insistance sur la question, Hervé Patrick Opiangah a souligné d’une note triste, le passage de vie à trépas d’une illustre personnalité qu’il considérait presque comme un père. « J’ai perdu une personne très chère, un père, un ami en la personne de Casemire Oye Mba en raison de la Covid-19. Je vous en supplie, je demande à la chefferie d’insister sur la sensibilisation  dans vos quartiers. Avec les nouveaux variants, la maîtrise ne sera plus la même. Protégez- vous », a-t-il indiqué. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*