Route Malinga-Mbigou: le calvaire des élèves du CES de Malinga orientés en 2nde dans la Boumi-Louetsi

une vue d’une route de Malinga ©DR

Libreville, le 29 septembre 2021 (Dépêches 241). Les élèves de Malinga orientés en 2nde dans les lycées de Mbigou, vivent un calvaire car, la route qui relie les deux localités, serait dans un état de délabrement avancé. 

Long d’environ 117 km, le tronçon Mbigou-Malinga (Ngounié) connaît une dégradation très avancée, ce qui a contraint tous les transporteurs, à abandonner le trafic routier sur cet axe, au grand dam des populations, qui sont obligées aujourd’hui d’utiliser les moyens de bord. C’est le cas de plusieurs fonctionnaires qui parfois sont contraints de faire le grand tour, c’est-à-dire partir de Malinga pour Lebamba (130Km) et Lebamba-Mbigou (85Km), afin de percevoir leur rétribution mensuelle. 

Mais pour les élèves, cette équation s’avère très compliquée, parce qu’ils sont appelés à se rendre chaque jour aux cours, mais avec l’absence d’un véritable système de transport, il est quasi impossible d’être régulièrement présent au lycée. D’où la volonté de jeter l’éponge avant même le début des cours pour cette rentrée scolaire 2021-2022. Sachant que le coût de transport dans cette situation est extrêmement élevé. Tenez par exemple, certains élèves empruntent les motos, dont une location en aller simple peut coûter entre15 et 20.000F. Au pire des cas 25.000F. Une offre à laquelle plusieurs familles ne peuvent souscrire.

Toute chose qui relance le débat sur la qualité du réseau routier au Gabon, qui demeure largement en dessous des attentes des populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*