Port-Gentil: Un ressortissant sénégalais retrouvé mort dans sa boutique

Image de la ville de Port-Gentil ©DR

Une mystérieuse disparition dans la capitale économique gabonaise défraie la chronique actuellement. Le corps sans vie du malheureux Diallo, ressortissant sénégalais, a été retrouvé le samedi 25 septembre dernier dans sa boutique, au quartier Cité-Shell dans le 3ème arrondissement de la commune de Port-Gentil. Nous rapporte le quotidien pro gouvernemental ’l’Union.

La cité pétrolière gabonaise vit toujours sous le choc occasionné, par cette découverte macabre faite au quartier Cité-Shell. Dans sa parution du lundi 27 septembre 2021, L’Union rapporte que Diallo, ressortissant sénégalais tenant une boutique depuis quelques années dans le quartier a été retrouvé mort. 

Reconnue pourtant comme une personne très sociable et sans problème, selon les témoignages de son entourage, la découverte du corps sans vie du malheureux Diallo a été, une nouvelle qui a profondément attristé ses connaissances. « Diallo était une personne sans histoire. Mais, la découverte de son corps sans vie et la porte arrière de son magasin grandement ouverte, est très étrange », a témoigné un voisin très proche du défunt. 

Le commerçant aurait été retrouvé dénudé, gisant au sol sans que rien n’ait été emporté. Pour l’heure, les premières hypothèses font état d’un homicide planifié par un proche qui aurait pris la fuite. L’infortuné malien aurait été découvert sans vêtements dans sa boutique, ce qui suscite plusieurs commentaires et quoi faire naître toutes sortes de spéculations.

En attendant les conclusions de l’enquête judiciaire, plusieurs commentaires fusent. Mais l’affaire est désormais entre les mains des enquêteurs. Vivement l’épilogue des différentes investigations qui devraient probablement arriver dans un délai très court.

One Commentaire

  1. Nzuinguiri

    Ça m’embrouille. Il était Sénégalais ou Malien,? Monsieur
    l’auteur de cet article, faut choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*