Covid-19: Matha ordonne la vaccination des Gouverneurs, Préfets et sous-préfet

Lambert Noël Matha en présence d’Ali Bongo le président de la République et des gouverneurs qui ont reçu injonction de se faire vacciner ©DR

Libreville, le 2 octobre 2021 (Dépêches 241). C’est par le biais d’une note émanant du ministère de l’Intérieur et parvenue à la rédaction de Dépêche 241 que Lambert Noël Matha aurait décidé de mettre en place un programme de vaccination pour lequel les gouverneurs, les préfets, les sous préfets et les employés de ces différentes administrations sont sommés d’aller se faire vacciner. Une injonction qui fait suite aux recommandations du Premier Ministre, Chef du Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda. 

Un peu plus chaque jour, l’obligation vaccinale semble devenir la norme en République Gabonaise tant plusieurs hiérarchies tendent à imposer le vaccin au personnel qu’ils administrent. C’est la configuration qui semble se présenter dans ce message qui aurait pour « Origine: Ministère de l’Intérieur », a-t-on pu lire. 

Cette note émanant du ministère de l’Intérieur intitulé « message radio », avec pour destinataire « Tous les Gouverneurs », numéro « N°00072/MI/STOP/ 30/09/21 » et signée de Lambert Noël Matha, traduit les instructions de la tutelle pour la mise en place rapide d’un plan de vaccination pour les gouverneurs, les préfets, les sous préfets et les autres employés. Un plan de vaccination qui s’inscrit dans le « cadre de la lutte contre le coronavirus » et « suite aux recommandations du Premier ministre, conséquemment aux augmentation exponentielle de nouveaux cas de contamination », indique le document. 

LIRE AUSSI: Covid-19: Caractère non obligatoire du vaccin, le jet de poudre de perlimpinpin d’Ali Bongo aux Gabonais

A cet effet, Lambert Noël Matha « instruit de mettre en place une opération visant à vacciner dans un premier temps les hauts responsables » que sont les  « les gouverneurs, les Préfets, les sous-préfets, les secrétaires généraux de province, secrétaires généraux de préfecture, chef de bureau », indique la note. La présente note précise également qu’il faille au terme de cette première campagne, mettre tout en œuvre, pour faire vacciner tous les autres agents de ces différents services. 

La Note émanant du ministère de l’Intérieur délivrant le message de la vaccination des Gouverneurs ©DR

Après la hiérarchie des métiers des armes qui a contraint tous les hommes en uniforme à se faire vacciner, après que différents ministères aient établi un programme de vaccination, l’injonction de se faire administrer le vaccin contre la covid-19 a été déplacée en province avec les gouverneurs. On peut conclure sans risque de nous tromper que la vaccination au Gabon est désormais obligatoire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*