Gabon: Ali Bongo préside l’audience de la rentrée judiciaire

Ali Bongo présidant la rentrée l’audience de rentrée judiciaire ©DR

Le président de la République Ali Bongo Ondimba à pris part hier lundi, à la rentrée judiciaire des Cours et Tribunaux au Palais de justice de Libreville en sa qualité de Président du Conseil supérieur de la Magistrature. Une cérémonie placée sous le sceau du respect de l’Etat de droit et marquée par l’installation de la nouvelle présidente de la Cour de cassation.

Comme chaque premier lundi du mois d’octobre, la rentrée judiciaire des Cours et Tribunaux a été effectuée hier au Palais de justice de Libreville. Le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba à pris part à cette cérémonie en sa qualité de président du  Conseil supérieur de la Magistrature. Placée sous le sceau du respect de l’Etat de droit, l’évènement a été présidé par Gilbert Ngoulakia, premier président de la Cour des Comptes. 

C’est donc  en présence du président de la République Ali Bongo Ondimba, du premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et des présidents des Institutions constitutionnelles que Gilbert Ngoulakia a dans son allocution de circonstance prôné le règne de la loi sur l’anarchie et l’arbitraire dans un pays comme le Gabon.  En d’autres termes, « il s’agit de la soumission, d’une société où d’un pays comme le Gabon, à un ordre juridique excluant l’anarchie ou l’arbitraire », a-t-il expliqué. 

Par ailleurs, cette rentrée judiciaire a également été marquée par l’installation de la nouvelle présidente de la Cour de cassation, Julienne Olga Nzamba Massounga ép. Tchikaya. Cette dernière est la première femme à occuper cette fonction dans notre pays. Elle a donc de ce fait adressé ses remerciements au président de la République tout promettant  de remplir la tâche qui lui a été confiée conformément à la loi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*