Gabon : l’UNICEF offre un véhicule frigorifique au Ministère de la santé pour le transport des vaccins

Guy Patrick Obiang et le représentant de l’UNICEF lors de la cérémonie officielle ©DR

Libreville, le 5 octobre 2021 (Dépêches 241). Ce lundi 4 octobre,  le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, ministre de la Santé, a reçu des mains de Donatien Tameko, Représentant adjoint du Fonds des nations unies pour l’Enfance (UNICEF) au Gabon, un véhicule frigorifique. Ce véhicule permettra le transport sécurisé des vaccins sur toute l’étendue du territoire nationale. 

Dans l’optique de renforcer les capacités logistiques du Programme élargi de vaccination (PEV), en matière de transport des vaccins dans l’ensemble du pays, le représentant adjoint de l’UNICEF en terre gabonaise, Donatien Tameko, a transmis au nom de son institution, les clés d’un véhicule frigorifique, au ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang. C’était à l’occasion d’une cérémonie solennelle, organisée sur le parvis dudit ministère ce lundi.

Équipé d’étagères pour le le rangement des vaccins, et d’une prise externe de courant électrique qui permet de maintenir une température pouvant aller jusqu’à -20 C°, Ce véhicule frigorifique de marque Toyota Land Cruiser 4×4, est une mono cabine de 3 places, dotée d’une partie externe d’une capacité de 4,2m3, soit l’équivalent de 10 congélateurs de 400 Litres. 

Naturellement, le ministre de la Santé a remercié chaleureusement le représentant de l’Unicef, pour ce don qui permettra de donner un coup d’accélérateur à la campagne de vaccination, lancée depuis plusieurs semaines par le gouvernement. Pour sa part, le représentant adjoint de l’UNICEF s’est réjoui de pouvoir accompagner les autorités gabonaises dans la lutte contre la Covid-19 « À travers la remise officielle de ce véhicule frigorifique au Ministère de la Santé pour le Programme Elargi de Vaccination, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, se réjouit de contribuer à cet effort national porté par votre dynamisme et l’engagement de vos collaborateurs, d’assurer de meilleures conditions de sécurisation des vaccins » a indiqué Donatien Tameko. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*