Jessy Ella Ekogha : «il n’y a aucune obligation d’être vacciné à ce jour»

Jessy Ella Ekogha pendant sa conférence de Presse ©DR

Libreville, le 7 octobre 2021 (Dépêches 241). Au cours de la conférence de presse qu’il animait ce jour au Palais Présidentiel, Jessy Ella Ekogha, le porte-parole de la Présidence de la République, a rappelé que la vaccination contre la Covid-19 n’était pas obligatoire. Toutefois il a précisé, qu’en fonction de l’évolution de la courbe des contaminations, le gouvernement prendrait ses responsabilités.  

Alors que la multiplication des notes de service, invitant les fonctionnaires à se faire vacciner, sous peine de ne plus avoir accès à leurs administrations, avait laissé planer le spectre que la vaccination était désormais obligatoire en République Gabonaise, Jessy Ella Ekogha qui était face à la presse ce jeudi, a tenu à recadrer les choses. 

Ainsi, pour le porte-parole de la présidence de la République, conformément à la parole présidentielle, la vaccination relève du libre consentement de chacun. « Il n’y a aucune obligation d’être vacciné à ce jour» a d’ailleurs martelé Jessy Ella Ekogha, qui souhaitait ainsi mettre un terme à toutes les spéculations. 

Cependant, le Conseiller du président de la République, a précisé que face à l’augmentation inquiétante du nombre de contaminations, du fait de la présence du variant Delta, le gouvernement se réservait le droit de réajuster sa riposte sanitaire. « Notre objectif est qu’il y ait une prise de conscience et que les populations se vaccinent volontairement. Toutefois, l’Etat prendra ses responsabilités pour préserver la santé des populations et aussi préserver l’économie » a poursuivi Jessy Ella Ekogha. Sous entendu, si le nombre de personnes vaccinées était en dessous des attentes, la vaccination pourrait devenir obligatoire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*