Centrales hydroélectriques de Kinguélé et de Tchimbélé: le Ministère de l’Énergie et SN Power signent un protocole d’accord pour une étude de faisabilité

Alain Claude Billie-By-Nzé et un représentant de SN Power lors de la signature du protocole d’accord ©DR

Libreville, le 8 octobre 2021 (Dépêches 241). Ce mercredi 6 octobre, Alain Claude Billie-By-Nzé ministre l’Energie et des Ressources Hydrauliques,a signé un protocole d’accord avec une société dénommée SN Power, relatif aux études de faisabilité, pour la réhabilitation des centrales hydroélectriques de Kinguélé et de Tchimbélé, ainsi que le développement et la construction de nouveaux projets.

Dans l’optique d’accroître le parc énergétique du Gabon de 250 MW supplémentaires à l’horizon 2023, conformément aux exigences du Plan d’accélération de la transformation (PAT) lancé par Ali Bongo Ondimba, Alain Claude Billie-By-Nzé, en sa qualité de ministre l’Energie et des Ressources Hydrauliques, a procédé à la signature d’un protocole d’accord avec la société basée en Norvège SN Power, spécialisée dans l’investissement en matière d’énergie propre et renouvelable. 

Au terme de ce protocole d’accord, la compagnie s’engage à mener une étude de faisabilité, en ce qui concerne la «réhabilitation des centrales hydroélectriques de Kinguélé et de Tchimbélé ainsi que le développement et la construction de nouveaux projets» a souligné la communication officielle du Ministère de l’Énergie et ses ressources hydrauliques. 

Toujours dans l’optique d’accroître les capacités énergétiques du pays, Alain Claude Billie-By-Nzé avait signé il y a quelques semaines, une convention de concession avec la société Orinko, détenue par le groupement Wärtsilä-GPC, une filiale du Fonds Gabonais d’Investissement stratégique (FGIS), en vue de la construction et du développement d’une Centrale thermique au gaz naturel dans la zone d’Owendo. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*