Gabon : Bientôt l’organisation d’un Prix pour lutter contre les violences faites aux femmes

Prisca Nlend Koho et son hôte ©DR

Libreville, 9 octobre 2021 (Dépêches 241). Après le Prix Agathe Okumba D’Okwatsegue, qui récompense les initiatives en faveur de l’autonomisation des femmes, la Fondation Sylvia Bongo, le Ministère gabonais des Affaires sociales,  et l’ICESCO envisagent de lancer un Prix pour lutter contre les violences faites aux femmes. 

C’est ce qui a constitué la trame de la rencontre  entre le ministre des Affaires sociales du Gabon, Prisca Koho Nlend et du directeur général de l’ICESCO, Dr. Salim M. Al Malik, le 04 octobre dernier à Libreville. En effet,  le Ministère gabonais des Affaires sociales et des Droits de la femme, et  la Fondation Sylvia Bongo Ondimba en partenariat  avec l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, la science et la culture (ICESCO), ont examiné les perspectives pouvant débouchées sur l’organisation d’un  prix pour lutter contre la violence à l’égard des  femmes. 

A l’occasion, le membre du gouvernement a exposé la stratégie nationale de promotion du secteur social gabonais, ainsi que les divers contenus des plans de développement en matière sociale. À l’issue de cet exposé, les deux parties ont convenu de l’organisation dans les mois à venir, d’une conférence internationale sur le modèle gabonais en matière de développement social. Cet échange donnera lieu à une coopération durable dans le secteur social, de la formation du leadership feminin, et de lutte contre le décrochage scolaire des filles entre les deux parties. 

Rappelons que grâce à la Fondation Sylvia Bongo, le Gabon s’investit pleinement dans la  lutte à l’égard des violences faites aux femmes. Chaque année depuis 2019, la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba récompense, à travers le Prix Agathe Okumba D’Okwatsegue, les personnes ou associations qui œuvrent en faveur de l’autonomisation des femmes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*