Coopération : la visite d’Ali Bongo chez de l’ambassadeur du Maroc à l’origine d’une polémique

photo de famille à l’issue de la visite d’Ali Bongo Ondimba chez l’ambassadeur du Maroc ©DR

Libreville, le 12 octobre 2021 (Dépêches 241). Le président de la République Ali Bongo Ondimba n’a pas manqué l’occasion de créer la polémique le week-end écoulé. Sa visite  à la résidence de l’ambassadeur du Maroc au Gabon a suscité l’ire d’une partie de l’opinion.

Une image montrant le président de la République Ali Bongo Ondimba dimanche à la résidence de l’ambassadeur du Maroc  au Gabon a suffi à créer la polémique au sein de l’opinion. Si pour d’aucuns, cette rencontre entre les deux personnalités est un témoignage de l’amitié qui lie les deux pays, d’autres estiment  que le chef de l’exécutif a une nouvelle rabaissé la fonction présidentielle. « Donc c’est Ali Bongo qui se rend chez l’ambassadeur du Maroc au Gabon et non l’ambassadeur qui se rend à la présidence » s’offusque une internaute.

Certains observateurs pensent en effet que  cette visite du chef de l’État dans une représentation diplomatique locale ne fait pas partie des usages diplomatiques imposés par la fonction présidentielle. À tout le moins, si cette visite s’inscrit dans un contexte purement familial, elle doit être  marquée du sceau de la confidentialité. Ce qui n’a pas été le cas puisque des photos de ladite rencontre ont fuité sur la toile.

Une chose est sûre, ces critiques ne ternissent pas la relation  entre le Gabon et le Maroc. Cette relation transcende d’ailleurs tous les usages diplomatiques et politiques depuis fort longtemps. Les deux pays  entretiennent une grande relation d’amitié qui date du roi Hassan II et Omar Bongo Ondimba , les pères des deux chefs d’États actuels.

Ce n’est donc pas un hasard si le président de la République Ali Bongo Ondimba a choisi le Maroc pour destination le temps de sa convalescence suite à son AVC d’octobre 2018. Cela dit, l’on se demande si par cette visite chez l’ambassadeur du Maroc, Ali Bongo n’est-il pas en train de préparer son retour au royaume chérifien ?     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*