Les transporteurs terrestres déposent un préavis de grève

des voyageurs souhaitant s’embarquer vers l’intérieur du pays via une agence de voyage (images d’archives) ©DR

Libreville, le 12 octobre 2021 (Dépêches 241). C’est au cours d’une assemblée générale générale organisée hier, que les principales agences de transport terrestre reliant Libreville et l’intérieur du pays ont annoncé le dépôt ce mardi d’un préavis de grève pour une durée indéterminée en guise de protestation face aux abus du Comité de Pilotage du Plan de Veille et de Riposte contre la Covid-19 ( Copil) dont elles seraient victimes.

La fermeture de deux agences de voyages basées à Libreville par le Comité de lutte contre la Covid 19 aurait été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Selon Jean-Robert Menie, porte-parole des agences de transport, ledit comité a récemment donné des « amendes arbitraires » à ces deux agences frappées chacune d’une amende de 1 million de FCFA et d’une décision de fermeture de deux semaines.

Bien que les mesures gouvernementales ont réduit de plus de 60% les recettes des transporteurs terrestres, ces derniers soutiennent respecter lesdites mesures. Incompréhension et indignation sont donc leur partage face aux différentes décisions prises par le Copil, et sollicitent du gouvernement « une politique non répressive mais plutôt d’accompagnement et d’encouragement » à leur endroit. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*