Report du Congrès de l’UN: le camp Paulette Missambo crie au loup

Paulette Missambo et ses colistiers ©DR

Libreville, le 15 octobre 2021 (Dépêches 241). Par le biais d’un communiqué de presse signé de Minault Maxime Ebeyard Zima parvenu à la Rédaction de Dépêches 241 ce vendredi en début d’après-midi, la liste conduite par Paulette Missambo candidate déclarée, a dénoncé le nouveau report du congrès visant à désigner le prochain président de l’Union Nationale (UN). Mieux, pour les proches de Missambo, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une manipulation politique, orchestrée par le camp d’en face. 

Les tensions qui depuis plusieurs semaines couvaient au sein de l’Union Nationale apparaissent désormais au grand jour. Et le communiqué de presse rendu public par l’équipe de campagne de Paulette Missambo, ce vendredi après-midi en est la parfaite illustration.  

En effet en des mots des très clairs, Minault Maxime Ebeyard Zima par ailleurs Directeur de campagne de Paulette Missambo, s’est insurgé contre le nouveau report du congrès électif de la personnalité qui aura la mission de présider aux destinées de son parti politique « Ce report dénote, sur la forme d’un manque de respect à l’endroit des congressistes et des militants de l’Union Nationale »  a souligné le cadre du parti auteur du communiqué de presse. 

La colère de Minault Maxime Ebeyard Zima, trouve sa justification dans le fait que selon lui, le bureau du congrès chargé de cornaquer l’élection, a poussé le vice très loin, en instrumentalisant les décès de Marie Agnès Koumba et Casimir Oye Mba, dans l’unique dessein, de repousser ad-vitam eternam le scrutin, ceci aux mépris des dernières volontés des deux personnes décédées. « Nous ne pouvons dissocier les départs de nos compagnons Marie Agnès Koumba et Casimir Oye Mba, des manœuvres entretenues depuis plusieurs mois pour entraver la tenue du congrès, et la désignation démocratique et transparente des dirigeants de notre parti » a-t-on pu lire dans le communiqué. 

Toujours selon la missive, l’équipe de campagne a adressé ce jour une correspondance au bureau du congrès, afin que celui-ci détermine une nouvelle date d’élection, qui n’excède pas le vendredi 22 octobre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*