Établissement du passeport: l’autorisation maritale désormais prohibée par Lambert Matha

les femmes mariées pourront plus aisément se procurer des passeports ©DR

Libreville, 22 octobre 2021 (Dépêches 241). C’est l’information principale, que l’on peut retenir d’un courrier du ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha, adressé au Directeur général de la Documentation et de l’Immigration, Bernard Gnamakala, parvenu à la rédaction de Dépêches 241 ce vendredi 22 octobre 2021. L’autorisation maritale, autrefois exigée pour les femmes mariées, a été retirée des conditionnalités pour obtenir un passeport.  

La logique qui consistait pour une épouse à demander nécessairement l’autorisation à son mari pour se faire établir un passeport afin de quitter le pays est une pratique désormais révolue en République gabonaise. 

C’est du moins la volonté du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Noel Lambert Matha qui par le biais d’un courrier n°00762/MI/CAB-ME adressé au Directeur général de la documentation et de l’’Immigration concernant les document exigés pour la délivrance d’un passeport à exiger ce changement. 

Soucieux de respecter et de matérialiser le principe Gabon/Égalité née de la loi sur l’égalité des genres, la DGDI a été instruite par le ministère de l’Intérieur à cet effet. « En vue de donner corps aux actions initiées dans le cadre de  Gabon/Égalité, je vous informe de ce que l’exigence d’autorisation maritale pour la demande par la conjointe d’un passeport, ne saurait être maintenue », a-t-on pu lire. 

Dit autrement, un femme mairiée n’a plus l’obligation d’avoir l’aval de son époux pour se faire établir un passeport. A Matha de préciser à la DGDI qu’il faille par conséquent « supprimer cet élément des formulaires et conditionnalités requises », conclut-il.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*