Gabon: octobre rose, quel bilan à mi-parcours ?

Octobre Rose version 2021 semble rencontrer un engouement particulier ©DR

Libreville, 22 octobre 2021 (Dépêches 241). Débutée le 1er octobre, la campagne Octobre Rose, le mois consacré à une vaste campagne pour la lutte contre les cancers féminins ,voit l’engagement de toutes les couches sociales du pays dans ce combat planétaire. Une multitude d’activités sont menées depuis le premier jour et ce jusqu’en fin de ce mois.

 « Sensibilisation »  et « dépistage »  sont les maîtres mots de cette vaste campagne sanitaire qui s’étend jusqu’à l’intérieur du pays. Des dizaines de milliers de femmes devraient se faire dépister et ce gratuitement pour sauver des vies. Le tout, sous le contrôle du ministère de la Santé et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba qui veillent au grain.

Une campagne dont les premiers chiffres témoignent d’un taux de pénétration encourageant. Plus de 3000 femmes ont déjà pu bénéficier de prestations. Selon le Programme national de prévention et de contrôle des cancers, 222 femmes ont été sensibilisées, éduquées puis dépistées aux cancers du col de l’utérus et du sein au quartier Rio, contre 67 femmes atteintes au PK12. Trois personnes ont été référées vers des unités de diagnostic pour suspicion d’anomalie au sein et une pour suspicion de lésions cancéreuses.

En dehors de l’engagement des organisations étatiques on compte également parmi les multiples événements organisés l’engagement de plusieurs organisations. Qu’il s’agisse de journée de dons de sang ( pour permettre d’éviter l’anémie des patients) en passant par les séminaires de sensibilisation ou encore les activités de fitness , l’engouement des populations est palpable.

La pratique du sport est un acte important pour lutter contre le cancer. Tout comme le dépistage qui est tout aussi important car 80% des cancers du sein et du col de l’utérus peuvent être guéris grâce à une détection précoce.

Avec Novembre Bleu qui pointe à l’horizon, reste à espérer que pour cette année la sensibilisation sur la cancer de la prostate sera revue à la hausse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*