Gabon : Prisca Nlend Koho reçoit une délégation du Commonwealth

Prisca Nlend Koho a exposé les efforts de son département à la délégation de la Commonwealth sur les thématiques de protection des personnes vulnérables et de l’égalité homme/femme ©DR

Libreville, le 22 octobre 2021 (Dépêches 241). Une délégation du Commonwealth en séjour à Libreville, a été reçue ce mercredi  par la ministre des Affaires Sociales et des Droits de la Femme Prisca Nlend Koho. Cette visite de l’organisation Bratanique vise à apprécier les efforts du Gabon en matière de protection des personnes vulnérables, mais également des questions liées à l’égalité homme/femme.

Le Gabon affine son adhésion au Commonwealth. Ce mercredi 20 octobre, une délégation de l’organisation Britanique, conduite par Linford Andrews, conseiller et chef de projet de département section appui électoral, qu’accompagnait une délégation de 6 membres a été reçue par la ministre des Affaires sociales et des Droits de la femme, Prisca Nlend Koho. 

L’objectif de cette délégation est d’étudier les politiques du Gabon sur les questions sociales afin d’évaluer sa candidature à devenir un Etat membre du Commonwealth. Occasion a été donnée au cours de cet entretien au membre du Gouvernement d’exposer sur les objectifs et les approches stratégiques du Gabon en matière de prise en charge des personnes économiques faibles et de faire un tour d’horizon sur les questions des droits des femmes. 

LIRE AUSSI: Adhésion du Gabon Commonwealth: le nouvel ambassadeur de France au Gabon donne son avis

En la matière, Prisca Nlend Koho a démontrer les avancées du Gabon s’agissant notamment des questions des droits des femmes et de leur autonomisation grâce aux projets structurants tels que le programme Gabon-Egalité qui vise une égalité homme/femme dans tous les domaines de la vie publique. 

Le membre du Gouvernement a ensuite édifié ses hôtes sur un ensemble de mesures prises par le Gabon en matière d’accompagnement des couches fragiles de la population conformément à la vision du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. C’est donc confiant que le Gabon fait conduire sa candidature pour s’ouvrir à d’autres partenaires économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*