Gabon: le Maire de Bitam distingué “Grand prix du mérite panafricain” par la Convention africaine des médias

le conseiller politique, Messa recevant le prix en lieu et place de Jules Mbele Asseko empêché ©DR

Libreville, le 23 octobre 2021 (Dépêches 241). La Convention africaine des médias a décerné au Maire de la commune de Bitam (Woleu-Ntem), Jules Mbele Asseko, le titre du “Grand prix du mérite panafricain 2020-2021”. C’était à l’occasion d’une cérémonie solennelle, organisée ce samedi 23 octobre à Libreville, en présence de plusieurs personnalités politiques.

Célébrer l’excellence et valoriser les actions sociales, sont les leitmotiv, à l’origine de la distinction de Jules Mbele Asseko. En effet, le Maire de la commune de Bitam empêché, qui était représenté par son conseiller politique, Monsieur Messa a reçu ce samedi, le “Grand prix du mérite panafricain”, dans un hôtel huppé de la capitale gabonaise. Cette distinction, qui lui a été accordée par la Convention africaine de journalistes, avait pour but de saluer ses multiples efforts sur les plans socio-économique et politique en faveur de la jeunesse gabonaise. 

Présent à cette cérémonie, Emmanuel Edou Eyene, le prédécesseur de Jules Mbele Asseko à la tête du conseil municipal de la ville, n’a pas tarit d’éloge à l’endroit de l’actuel édile de Bitam « Pour ne parler que l’éducation, Jules Mbele consacre sa vie et ses œuvres pour l’éducation. Or l’éducation est un secteur privilégié pour le développement du continent » a-t-il déclaré. 

À titre de rappel, en plus d’être un homme politique reconnu, Jules Mbele Asseko est propriétaire de plusieurs établissements scolaires ainsi que d’une chaîne d’hôtel à Libreville. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*