Santé : Le Gabon ne compte que 700 sages-femmes selon l’ONSFG

la présidence de l’ONSFG ©DR

Libreville, 26 octobre 2021 (Dépêches 241). Les sages-femmes au Gabon sont en sous-effectif. Alors que le pays enregistre environ 1000 naissances par mois, l’Ordre national des sages-femmes du Gabon (ONSFG) alerte sur l’urgence de former les plus jeunes au risque voir disparaître la profession.

Chaque mois, le Gabon enregistre environ 1000 naissances. Pourtant, l’Ordre national des sages-femmes du Gabon (ONSFG) ne  compte que 700 praticiennes en cette année 2021. C’est en effet pour créer l’émulation et susciter des vocations chez les jeunes que la présidente  de l’ONSFG, Rachel Mboumba Ep. Ibinga Koumba va débuter sous peu des sorties de sensibilisation notamment à l’intérieur du pays. Car selon  elle, « Le Gabon compte trop peu de sages-femmes », a-t-elle indiqué.  

A en croire la présidente de l’ONSFG, sur les 1000 sages-femmes que compterait le Gabon, seules 700 sont reconnues par le ministère de la santé. Il y a donc « un véritable déficit en termes d’effectif dans le pays » reconnaît-elle. 

Rappelons que l’Association des sages-femmes du Gabon (ASFG) a lancé le 23 octobre dernier à Libreville, une campagne de sensibilisation pour promouvoir l’ONSFG. Durant ladite campagne, 30 femmes seront formées au métier de sages-femmes et déployées pour besoin de service à travers le territoire national. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*